Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 20:38

Chronique présentée par  logo 

 

StarTrekIntoDarkness.jpg

Crédit photo : Paramount Pictures

 

La suite du « Star Trek » de J.J. Abrams sort des ténèbres… Hollywoodiennes ?

 

Univers sombre, teintes grises.

Héros à cape, seul, contemplant la destruction.

Couleurs grises. Rappelant la tristesse d’un bitume éclaté.

D’un monde détruit à réinventer.

Craquelures sur les bords et l’ensemble dessine une figure connue.

 

Mon dieu c’est évident !

 

Oui, le premier teaser poster de « Star Trek Into Darkness » (littéralement « Voyage stellaire dans les ténèbres ») a de la gueule, mais oui, aussi, il s’inspire allègrement du premier teaser poster de « The Dark Knight Rises » de Christopher Nolan, publié il y a un an.

 

Voyez plutôt :

 

StarTrekIntoDarknessDarkKnightRises.jpg 

Credit photo : Paramount Pictures & Warner Bros.

 

[EDIT 6 décembre 2012]

Et le trailer vient de tomber. Il détonne (et déteint dans le sombre, le sombre encore du sombre !) :

 

 

 

Alors, oui, bien sûr, Nolan n’a pas posé son copyright sur ce style d’affiche ou de trailer, et l’a encore moins inventé (on saluera les équipes créatrices – marketing des différents studios), mais force est de constater que le trauma post-11 septembre est encore bien présent.

La recherche d'un antagoniste particulier au héros de ces histoires est un élément évident.

 

Oui, bien sûr, il ne s’agit là que d’une affiche "dark" et d'un trailer qui accumule les "BOOM" Inception-esques.

Mais oui, aussi, il faut y voir des signes annonciateurs.

 

Plongé dans les mécanismes malheureux de la production de franchise (suites à tire larigot), Hollywood peine à se réinventer.

Alors il dépoussière ses propres mythes.

Les relit.

C’est ce qui nous amène aux différents reboots connus ces dernières années, réussis avec « Batman Begins » ou le premier « Star Trek ».

Plus discutables avec certains films d’horreur.

 

Mais le Hollywood des blockbusters semble accepter un style particulier. Un mouvement cinématographique qui prend son essor sur deux voies.

La première, c’est le style fun et accessible qui ne promet pas forcément une profondeur inouïe à quelques rares exceptions comme le milliardaire « Avengers ».

La seconde, c’est ce qu’on pourrait appeler le « Dark Realism » ou plutôt en français « le réalisme sombre », ombre du réalisme des années 1970, qui consiste à plonger un personnage de fiction dans un univers réel, proche ou comme le notre, et de coller ce personnage au plus prêt pour voir ses moindres palpitations, ses moindres doutes et ses moindres émotions.

A l’heure des réseaux sociaux, forcément, ça cartonne autant que le simple spectaculaire (oui, « Skyfall » en est aussi un fer de lance)

Des films plus sombres, adultes, peut-être un peu trop sérieux parfois (les erreurs de « The Dark Knight Rises », lui aussi milliardaire), à différencier des films plus « bonbons » et grands publics (l’explosion du nombre de films d’animation ces dernières années a permis cela), qui puisent leur inspiration dans un cinéma plus « indépendant » et moins commercial.

Parfois ça fonctionne.

Parfois pas du tout (« Amazing Spider-Man », es-tu là ?).

 

Des films qui vont même jusqu’à recruter des auteurs.

 

On se retrouve alors avec des blockbusters d’auteur dont la volonté initiale reste discutable, mais dont le fond est encore à discuter aujourd’hui.

(oui je pense à « La Guerre des Mondes » de Steven Spielberg)

 

Ou des réalisateurs de télévision, amenés à prendre davantage de risques…

 

Où est-ce que je veux en venir avec « Star Trek 2 » ?

 

J.J., oui.

Ou bien, c’est qu’avec des succès financiers et artistiques comme « The Dark Knight », Hollywood semble assagir cette mode insensée des franchises avec cette pointe de risque.

Celle de confronter les personnages des dits films à des situations qui vont les transformer, et les amener aux risques de changement.

 

Comme le monde d’aujourd’hui ?

 

L’enjeu financier est évident autant que la référence, mais qui sait, peut être qu’au fond… Dans toute la merde qu’Hollywood aime nous offrir, le Cinéma trouve sa voie.

 

Alors, nouveau mouvement ou simple mode ?

 

En tout cas, avec son Superman menotté pour la deuxième affiche du reboot réaliste « Man of Steel » (le 19 juin 2013), le marketing s'amuse toujours à nous le confirmer.

 

Les relectures pleuvent. Les symboles aussi.

 

manofsteel.jpg

      Crédit photo : Warner Bros.

 

« Star Trek Into Darkness » de J.J. Abrams.

Avec Chris Pine, Zachary Quinto, Zoe Saldana et Benedict Cumberbatch.

Au cinéma en France le 12 juin 2013.

Retrouvez les 9 premières minutes du film sur toutes les copies du "Hobbit : Un Voyage Inattendu" en IMAX 3D.

 

William Mondello

 

 Pour suivre toute l’actualité de Star Trek Into Darkness et toutes les productions de J.J. Abrams, un seul endroit :

 logo 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

WTF-whatthefuckisthat.fr-le-blog-des-films-pop-corn-qui-mar.png

 

Le blog des films pop-corn qui marquent leur époque !

 

Actus, previews et analyses filmiques des anciens et futurs classiques !

Page d'accueil Contact Partager ce blog

facebook WTFtwitter WTF

Recherche

Nos partenaires

logo

cinemadroide-copie-1.png